8ème tour Coupe de France : Ce sera le FC Metz (Leader de Ligue 2)

Football : FC Metz, chiffres à l’appui

3 Comme le nombre de défaites concédées. Depuis début juillet, seules trois équipes sont parvenues à s’imposer face aux hommes de José Riga : le Gazélec Ajaccio (0-1) en amical, Dijon (2-0) en Coupe de la Ligue et Nîmes (1-2) en Ligue 2.

10 Comme le nombre de buts inscrits en seconde période. L’équipe messine est plus prolifique après la pause. Sur les 17 buts inscrits en championnat, 10 l’ont été en seconde période dont 4 dans le dernier quart d’heure (2 dans le temps additionnel). Parce qu’elle a souvent été dans la réaction mais aussi parce qu’elle sait fournir ses efforts jusqu’au bout.

12 Comme le nombre de journées passées sur le podium. Exception faite des 2 premières journées (9e , 5e ), Kévin Lejeune et ses partenaires ont toujours fréquenté le podium. Le FC Metz a été 2 fois 3e , 5 fois 2e et également 5 fois leader, position qu’il occupe actuellement.

12 Comme le nombre de points pris à domicile. Avec un bilan de 3 victoires, 3 nuls et 1 défaite (la seule en Ligue 2), les Lorrains ne réalisent pas le parcours espéré à Saint-Symphorien. Ils pointent d’ailleurs à la 6e place de ce classement dont la tête est occupée par Dijon qui totalise 18 points (6 victoires, 1 défaite). S’ils veulent atteindre leur objectif, les hommes de José Riga doivent donc soigner cette statistique sur leur pelouse.

15 Comme le nombre de points pris à l’extérieur. Soit trois de plus qu’à Saint-Symphorien pour autant de matches disputés (7). À noter que le FC Metz est la seule équipe à n’avoir jamais perdu loin de chez elle en Ligue 2 (4 victoires, 3 nuls).

17 Comme le nombre de buts inscrits en championnat. C’est le talon d’Achille de ce FC Metz version 2015-2016. Les Messins n’occupent que le 7e rang du classement des attaques du championnat, loin derrière des équipes comme Dijon (24 buts) ou Bourg-en-Bresse (22). Derrière ce chiffre se cache également le manque criant d’efficacité des attaquants lorrains. Juan Falcon et Emmanuel Mayuka n’ont inscrit qu’un seul but chacun en Ligue 2, les meilleurs réalisateurs étant deux milieux de terrain : Kévin Lejeune et Yeni Ngbakoto (4 buts chacun).

27 Comme le nombre de points pris après 14 journées. Depuis l’ouverture du championnat, les Messins se sont imposés à 7 reprises, ont concédé 6 nuls et se sont inclinés 1 seule fois. À titre de comparaison, lors de la saison 2013-2014 conclue par sa dernière montée en Ligue 1, le FC Metz comptait 30 points au même stade de la compétition avec 9 victoires, 3 nuls et 2 défaites. À noter que 27 unités, c’était également le total que comptaient Brest et Nancy, co-leaders, la saison dernière après 14 journées. Aucun des deux n’est monté…

14172 La moyenne de spectateurs à Saint-Symphorien. Le FC Metz possède, jusqu’ici, la deuxième meilleure affluence moyenne de Ligue 2 derrière Lens (25 522) et juste devant le voisin nancéien (14 144). C’est d’ailleurs lors de la réception de l’ASNL (7e journée) que Saint-Symphorien a enregistré son plus grand taux de fréquentation (24 071).

Jean-Sébastien GALLOIS./ Le Républicain Lorrain

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful