Coupe de France : Wasquehal retrouve la magie de l’exploit! Victoire 2-1!

ARTICLE VOIX DU NORD DU 06/12/2015 PAR DIDIER PARSY

Deux banderilles, l’une de Sadsaoud et l’autre de Bouardja, ont mis Metz à terre (2-1). La solidarité et la vaillance du groupe, associées à l’énorme talent de Samson, ont fait le reste.

Faisal Bendaoud, Tanguy Fernandès, « Toto » Akli, Aurélien Goret, Messaoud Bouardja  et leurs équipiers hurlent leur joie. L’Entente a créé l’exploit !  photo ludovic maillardVDNPQR
Faisal Bendaoud, Tanguy Fernandès, « Toto » Akli, Aurélien Goret, Messaoud Bouardja et leurs équipiers hurlent leur joie. L’Entente a créé l’exploit ! photo ludovic maillar
Chassez le passé d’un revers de la main, il revient naturellement au galop. Parce que, dans la culture et les gènes d’un club, c’est ancré à jamais. Alors, quand les belles images de succès réapparaissent comme par enchantement, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il y a parfois un juste retour des choses.Ce que vit l’ES Wasquehal, depuis une saison et demie, est tout simplement prodigieux. Hier, alors que le président de la ligue, Fernand Duchaussoy, était venu féliciter ses vaillants joueurs, Carlos Dacruz savourait doucement une sorte de « revanche ». « On avance avec le groupe, souffla-t-il calmement, conscient d’avoir vu ses hommes réaliser un énorme exploit, face à l’équipe type messine. Avec cette formidable solidarité, nous nous devions de faire quelque chose d’exceptionnel. »

Sadsaoud ouvre le bal

L’exceptionnel fut d’abord de voir Sadsaoud, magistralement lancé par Akli, résister au duel, épaule contre épaule, de Palomino, pour ensuite clouer Didillon sur sa ligne, d’un « obus » dans le toit de la cage lorraine (1-0, 11e). Ce fut encore ce raid de Bouardja, une nouvelle fois amorcé par Akli, achevé par le feu follet de l’Entente, d’une incongruité technique. Un second but venu d’ailleurs (2-0, 74e). Et si les Grenats firent ensuite le siège de la surface nordiste, la défense de Qrita et les siens put encore s’appuyer sur un Romain Samson béni des dieux et monté sur ressort…

Le but de Mayuka (2-1, 87e) fit oublier, qu’auparavant, le portier wasquehalien s’était interposé devant toute l’équipe messine, huit ou neuf fois au bas mot, sans jamais avoir la main tremblante. Ne s’appelle pas Samson qui veut… « Il y eut aussi un poteau et une transversale, concéda modestement l’ultime rempart. Le principal, c’est que ça tienne. Nous sentions que nous étions au bout de nous-mêmes en fin de partie, mais nous avons montré que nous étions capables d’être solides. »

Solides comme l’acier ! Comme un groupe qui, depuis qu’il évolue sur le synthétique croisien, n’a toujours pas connu le moindre accroc. Sept victoires en sept matchs ! « Cette qualification nous apporte une dynamique supplémentaire » conclut Brahim Chikhi, le président. L’Entente a retrouvé une âme !

Tirage au sort aujourd’hui à 19 h, à Paris.

Autres articles

Le Figaro Sports : Wasquehal s’offre le scalp de Metz

francetvsport : Coupe de France: Metz surpris par Wasquehal

france3 : Coupe de France : exploit de l’ES Wasquehal qui élimine le…

 

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful